دروس و تمارين الإعدادي Cours et exercices pour le collège

La subordonnée circonstancielle de comparaison

 

La subordonnée de comparaison, appelée aussi comparative, est une proposition qui assume la fonction de complément circonstanciel de comparaison du verbe principal dont elle dépend.

Elle établit avec la principale un rapport de comparaison en quantité ou en qualité : ressemblance ou différence, égalité ou inégalité.

 

* La qualité : (intelligent, gentil, grand, petit,…)

1) La supériorité : Plus + adjectif + que (plus….que)

- Farid est plus grand que Kamal.

2) L’infériorité: Moins + adjectif + que (moins…que)

- Kamal est moins grand que Farid.

3) L’égalité : Aussi + adjectif + que (aussi….que).

- Rachid est aussi intelligent que Ali.

 

* La quantité : (10 livres,…)

1) La supériorité : plus de + nom + que (plus de…que)

- Kamal a plus de livres que Farid.

2) L’infériorité : moins de + nom + que (moins de… que)

- Farid a moins de livres que Kamal.

3) L’égalité : autant de + nom + que (autant de …que)

- Rachid a autant de livres que Saïd.

 

* On peut utiliser également : autant que, même…que, comme.

- Il travaille autant que son ami.

- Il a la même bicyclette que celle de son ami.

- On meurt comme on a vécu.

 

Exercice